Gilles Campagnolo

Ancien élève de l’ENS (Ulm), agrégé et docteur en philosophie, ancien Fellow des universités de Harvard et de Tokyo, puis enseignant à l’université Paris I Panthéon-Sorbonne, Gilles Campagnolo est aujourd’hui directeur de recherche titulaire au CNRS (UMR 7316 GREQAM – Groupe de recherche en économie quantitative d’Aix-Marseille) et membre senior de Aix-Marseille School of Economics (LABEX Aix-Marseille sciences économiques, CNRS/Aix-Marseille Université/EHESS).
Ses travaux en histoire et philosophie des sciences sociales, en épistémologie de l’économie et en herméneutique de la rationalité économique portent sur les fondements des théories continentales (françaises, allemandes, autrichiennes) pour la période allant des Lumières au Cercle de Vienne dans l’entre-deux-guerres, via en particulier les œuvres des écoles allemande et autrichienne de philosophie et d’économie. Ses travaux portent également sur les théories contemporaines en philosophie, épistémologie et méthodologie de l’économie, ainsi que sur la théorie de l’entrepreneur et de l’innovation.
Il dirige le Projet européen LIBEAC (Liberalism In Between Europe And China), programme dans le cadre des actions Marie Curie (7e PCRD), dans le but de développer des partenariats bilatéraux de long terme entre équipes de recherche européennes et de Chine et du Japon.
On peut notamment citer parmi ses ouvrages :
2011 : Recherches sur la méthode, présentation, traduction intégrale et commentaire des Untersuchungen über die Methode der Socialwissenschaften und der politischen Ökonomie insbesondere (Carl Menger, 1883, Leipzig, Duncker & Humblot, 288 p.) Paris, Éditions de l’EHESS, coll. « Grandes traductions », 576 p. Comprend une traduction partielle de Menger, Irrthümer des Historismus (Wien, 1884) ;
2010 : Criticisms of Classical political economy. Menger, Austrian Economics and the German Historical School, London, Routledge, xxiv + 416 p : version anglaise révisée, adaptée et augmentée de l’ouvrage publié aux PUF en 2004. Avant-propos de Bertram Schefold.
Il a dirigé les volumes suivants :
2014 : numéro spécial de la Revue de philosophie économique sur « Les figures de l’entrepreneur » (juin 2014).
2011 : Existe-t-il une doctrine Menger ? Actes du colloque de clôture du programme CNRS « Histoire des savoirs : Carl Menger et l’évolution de l’École autrichienne », Aix-en-Provence, Presses Université de Provence.
2008 : Carl Menger. Neu erörtert unter Einbeziehung nachgelassener Texte/Discussed on the Basis of New Findings, Frankfurt-Wien, Peter Lang Verlag.
Parmi les articles publiés en français et en anglais on peut citer notamment : « Note sur le raisonnement marginal chez Carl Menger », numéro spécial consacré à Weber, Revue française de sociologie, oct. 2005, p. 799-807 ; « Money as Measure of Value. An English Presentation of Menger’s Essay in Monetary Thought », History of Political Economy (Duke UP), été 2005, p. 233-244 ; « Comprendre l’évolution d’une école de pensée économique : le cas de l’École autrichienne », Économies et sociétés, n° 40, 5/2008, p. 979-1016 ; « Origins of Menger’s Thought in French Liberal Economists », Review of Austrian Economics, 22/1, 2009, p. 53-79.
Il poursuit par ailleurs la traduction et publication des textes publiés et des inédits du fondateur de l’École autrichienne, Carl Menger (1840-1921), exhumés des archives (université Hitotsubashi, Japon ; Allemagne, Autriche ; université Duke, Caroline du Nord). Il est rédacteur en chef associé de la Revue de philosophie économique et dirige la collection « E-conomiques » aux Editions Matériologiques.

  • 38,00 €
    Nouveau
    Philosophie économique
    Un état des lieux
    Sous la direction de Gilles Campagnolo et Jean-Sébastien Gharbi

    En France, la tradition de philosophie économique est brillamment illustrée : la publication d’un « état des lieux » en fournit le référent francophone, un panorama aussi complet que possible afin de s’y orienter. La critique que peut porter la philosophie économique se comprend comme un partage bien pensé entre bon et mauvais usage de la raison, comme...

    38,00 €
  • 30,00 €
    Critique de l’économie politique classique
    Marx, Menger et l’Ecole historique allemande

    Dix ans et une crise économique majeure après sa première publication (aux PUF), le présent ouvrage revient, dans une version revue et augmentée, sur l’urgence d’interroger les sources des critiques du libéralisme afin d’évaluer la pertinence des attaques qui sont portées contre lui. L’appareil conceptuel des matrices des théories critiques est en effet...

    30,00 €
1 - 2 de 2 éléments affichés