Élodie Giroux

Élodie Giroux est maître de conférences en histoire et philosophie des sciences à l’Université Lyon 3. Elle a soutenu en 2006 une thèse dirigée par Jean Gayon intitulée « Épidémiologie des facteurs de risque : genèse d’une nouvelle approche de la maladie », qui consiste en une histoire épistémologique de l’épidémiologie cardiovasculaire et de la médecine des risques. Cette recherche a été réalisée en étroite collaboration avec les professeurs Pierre Corvol et Anne Fagot-Largeault. Outre l’épidémiologie, et plus généralement la santé publique, elle s’intéresse aux questions centrales de la philosophie de la médecine : la définition des concepts de santé et de maladie et l’analyse causale en médecine. Elle a notamment contribué au numéro de Matière première. Revue d’épistémologie n° 1/2010 consacré à l’épistémologie de la médecine et de la santé (Paris, éditions Matériologiques @), avec un article sur « Facteurs de risque et causalité en épidémiologie ».

  • 25,00 €
    L’émergence de la médecine scientifique
    Sous la direction de Anne Fagot-Largeault. Coordonné par Jean-Claude K. Dupont et Vincent Guillin

    Conçu dans une perspective historique longue, le développement de la médecine semble marqué par la coexistence en son sein d’une urgence à laquelle il faut répondre et d’un manque auquel il faut remédier. Cette urgence, c’est celle du soin à prodiguer à celui qui souffre, ici et maintenant, pour que justement cette souffrance cesse.

    25,00 €
  • 21,00 €
    Matière première, n° 1/2010
    Epistémologie de la médecine et de la santé
    Sous la direction de Gérard Lambert et Marc Silberstein

    Le premier volume de Matière première, nouvelle série, est principalement consacré à l’épistémologie de la médecine et de la santé. Sept articles posant des problématiques très différentes permettent d’aborder quelques-unes des questions qui parcourent ce champ de réflexion aux multiples implications scientifiques, philosophiques et éthiques. La...

    21,00 €
1 - 2 de 2 éléments affichés