La biodiversité en question Enjeux philosophiques, éthiques et scientifiques

Sous la direction de Elena Casetta & de Julien Delord
Collection : Sciences & philosophie

23,00 €

  • Livre papier
  • eBook PDF
  • eBook ePub
Délais moyens : France métropolitaine (4 à 5 jours ouvrés) ; DOM-TOM (7 à 10 jours ouvrés) ; autres pays (7 à 15 jours ouvrés)
Paiement sécurisé
Livraison offerte

La diversité des êtres vivants est depuis fort longtemps un objet de réflexions scientifiques et philosophiques, mais le mot « biodiversité » est apparu seulement en 1986, rencontrant immédiatement un énorme succès. L’intérêt des biologistes, agronomes, écologues, etc., pour la conservation et la valorisation de la nature a été renouvelé et amplifié par l’adoption consensuelle de l’objet « biodiversité ». Il a également permis une mobilisation inédite des économistes, des gouvernements et des médias. Pourtant, ce terme s’avère fort ambigu et problématique, comme le présent ouvrage s’attache à le démontrer.Malgré toutes les études consacrées à ce sujet, la compréhension de ce qu’est la biodiversité, sa description, et l’établissement de politiques appropriées visant à sa conservation et à son amélioration, restent des tâches toujours en chantier. Cet état de fait n’est pas uniquement imputable à des inerties ou des obstacles politiques et étatiques  ; il est sans doute aussi redevable des insuffisances d’une notion versatile dont, toutefois, on ne saurait se passer, tant est entériné son usage, dans les discours des écologues, des ONG, des États. En plein dans ce que l’ONU déclare être la « décennie de la biodiversité » (2011-2020), ce livre vise à faire un bilan critique de l’état du discours sur la biodiversité, rassemblant les compétences de philosophes, de biologistes et d’écologues.

Préface de Jean Gayon (philosophe, IHPST).

Auteurs Anouk Barberousse, Patrick Blandin, Elena Casetta, Denis Couvet, Julien Delord, Vincent Devictor, Jean Gayon, Frédéric Gosselin, Philippe Huneman, Christian Lévêque, Yves Meinard, Julien Mestrallet, Sarah Samadi, Jean-Christophe Vandevelde
Titre La biodiversité en question
Sous-titre Enjeux philosophiques, éthiques et scientifiques
Édition 1re édition
Date de publication Juin 2014
Sous la direction de Elena Casetta & de Julien Delord
Préface Jean Gayon
ISSN 2275-9948
ISBN 978-2-919694-54-9
eISBN 978-2-919694-53-2
Support eBook PDF (couleur et hypertextes) ; Livre papier (noir et blanc)
EAN13 Papier 9782919694549
Nombre de pages 272
Dimensions 17 x 24 cm
Prix livre papier 23 €
Prix eBook PDF 12,00 €
Dewey 300, 501, 576, 577

Préface de Jean Gayon (page  3)

Introduction. Philippe Huneman (page 13), Diversités théoriques et empiriques de la notion de biodiversité

Partie  I. La notion de biodiversité  : sémantique et épistémologie

Chapitre 1. Patrick Blandin (page 31), La diversité du vivant avant (et après) la biodiversité  : repères historiques et épistémologiques

1] Pourquoi y a-t-il un si grand nombre d’espèces ? Hommage à George Evelyn Hutchinson

2] Le désir numérique  : indices de diversité et distributions d’abondance

3] Diversité, complexité et stabilité  : des relations davantage désirées que prouvées

4] Après 1988  : résurgences ou avancées ?

5] La biodiversité, terme « valise » ou nouveau paradigme  ?

Chapitre 2. Vincent Devictor (page 69), La polycrise de la biodiversité : les métamorphoses de la nature et de sa protection

1] La métamorphose de l’objet « biodiversité »

2] La métamorphose des moyens pour étudier et protéger la biodiversité

3] La métamorphose des fins pour justifier l’étude et la protection de la biodiversité

4] Conclusions

Chapitre 3. Julien Delord (page 83), La biodiversité : imposture scientifique ou ruse épistémologique ?

1] L’indulgence des scientifiques envers le concept de biodiversité

2] Les définitions de la biodiversité : concept «flou» ou concept «grappe» (cluster) ?

3] Des controverses sur la «diversité biologique» à l’émergence de la «biodiversité»

4] La construction dualiste du concept général de biodiversité

5] Usages et rôle (non) explicatif de la biodiversité

6] Les indices de biodiversité comme sortes théoriques (theoretical kinds)

7] Conclusion

Partie  II. Évaluer la biodiversité : écologie et taxinomie

Chapitre 4. Frédéric Gosselin (page 119), Diversité du vivant et crise d’extinction : des ambiguïtés persistantes

1] La variété des définitions de la biodiversité

2] La diversité et l’équitabilité dans tous leurs états

2.1] Ordres partiels et représentation graphique de la diversité et de l’équitabilité

2.2] Indices de diversité et d’équitabilité

3] La diversité spécifique comme la résultante de deux composantes indépendantes, richesse et équitabilité ?

4] Diversité et abondance : un chaînon manquant ?

5] Discussion et conclusions

Chapitre 5. Elena Casetta (page 139), Évaluer et conserver la biodiversité face au problème des espèces

1] «Biodiversity»  : une invention récente

2] Le «problème de l’espèce» et le comptage des espèces

3] «La biodiversité, ce n’est pas les espèces»

4] Trois scénarios face au pluralisme taxinomique

5] Le pluralisme taxinomique comme ressource pour la conservation de la biodiversité

6] Conclusion

Chapitre 6. Anouk Barberousse & Sarah Samadi (page 155), La taxonomie et les collections d’histoire naturelle à l’heure de la sixième extinction

1] La structure de la taxonomie

1.1] Hypothèses d’espèces : aspects théoriques et pratiques

1.2] La dynamique des associations de noms aux espèces

2] Le Barcoding of Life

2.1] Idée directrice et buts du Barcoding of Life

2.2] Discussion

3] Une complémentarité nécessaire

3.1] Un exemple frappant : les vers de terre

3.2] Avantages et inconvénients des données génétiques

3.2.1] Des données «en or»

3.2.2] Des données (doublement) interprétées

3.3] Importance de la gestion des collections 3.3.1] Exemples

4] Conclusion

Partie  III. Préserver la biodiversité : biologie de la conservation et éthique

Chapitre 7. Denis Couvet & Jean-Christophe Vandevelde (page 183), Biodiversité ordinaire  : des enjeux écologiques au consensus social

1] La biodiversité ordinaire : de l’espèce à la communauté

2] La biodiversité ordinaire à la lumière des normes des sciences de la conservation

2.1] Complexité écologique

2.2] Diversité biologique

2.3] Potentiel évolutif

3] Représentations de la biodiversité ordinaire

3.1] La biodiversité ordinaire comme un ensemble de communautés interconnectées

3.2] La biodiversité ordinaire comme une communauté sentinelle

3.3] La biodiversité ordinaire comme un réseau écologique

4] Biodiversité ordinaire : quel compromis pour quel consensus social ?

4.1] La place de la nature dans les six ordres de justification

4.2] La préservation des espèces menacées comme compromis entre plusieurs ordres

4.3] La préservation de la biodiversité ordinaire comme nouveau compromis entre ordres de justification domestique, civique, industriel et marchand

4.4] La biodiversité ordinaire dans l’évaluation environnementale des projets d’aménagement

5] Conclusions

Chapitre 8. Christian Lévêque (page 209), Biodiversité : mythologies et dénis de réalité

1] L’auberge espagnole de la biodiversité

2] La biodiversité, un produit d’appel ?

3] Érosion de la biodiversité : l’écologie en position ambiguë

4] De l’excès en toutes choses : comment manipuler les chiffres

5] L’écologie serait-elle devenue raciste ?

6] Dénis de réalité : une vision mythique de la nature

7] Quelles natures voulons-nous ?

8] En guise de conclusion…

Chapitre 9. Yves Meinard & Julien Mestrallet (page 229), La signification du statut de bien public de la biodiversité

1] Les faiblesses épistémologiques de la théorie standard des biens publics

2] Vers une théorie alternative des biens publics : le cas paradigmatique de la biodiversité

3] Esquisses d’implications pratiques

4] Conclusions

Conclusion. Elena Casetta & Julien Delord (page 247), Versatile biodiversité

Résumés & auteurs (page 255)

Sur le même thème