Sociologie des controverses scientifiques

Collection : Sciences & philosophie

27,00 €

  • Livre papier
  • eBook PDF
Délais moyens : France métropolitaine (2 jours ouvrés) ; DOM-TOM (7 à 10 jours ouvrés) ; Autres pays (7 à 15 jours ouvrés).
Paiement sécurisé
Livraison offerte

Brisant l’image idéale de la science consensuelle, les controverses scientifiques sont aujourd’hui devenues un sujet privilégié de la sociologie et de l’histoire des sciences. Elles sont par ailleurs impliquées au cœur des débats sur les méthodes des sciences sociales. Si l’analyse des controverses scientifiques doit beaucoup aux approches inaugurées par les courants relativistes et constructivistes des années 1970-1980, ce livre montre que les études contemporaines ont tout à gagner à réintroduire ce qui a été le principal tabou des trente dernières années : la vérité.

Cette conclusion n’est pas le résultat d’une méditation abstraite sur le destin de la sociologie et de l’histoire des sciences. C’est le résultat d’études de cas, portant sur des disciplines telles que la biologie (la thèse des générations spontanées, débattue entre Pasteur et Pouchet), de la médecine (le vitalisme opposé à la médecine expérimentale naissante), de la stéréotomie (les « Guerres perspectives » qui ont agité le Paris des années 1640), de la perspective (la mathématisation de la perspective linéaire dans l’Italie du XVIe siècle) ou de l’optique (la question de l’intromission, discutée à Oxford). De querelles médiévales à des disputes plus récentes, ces études suivent un même fil conducteur : interroger les rôles de la rationalité, des conventions et des croyances collectives dans la construction des théories scientifiques.

L’auteur défend une théorie incrémentaliste du progrès scientifique : pour autant qu’il suive des règles, le débat est un moyen pratique de tester la robustesse d’une théorie et de départager les théories rivales. Le fait que les débats soient marqués par la passion et les émotions est sans intérêt ; l’important est que ces échanges réglés puissent, par la production d’arguments publics, s’approcher de la vérité. C’est une façon de répondre à la question : Pourquoi l’activité scientifique est-elle conflictuelle ?

Auteurs Dominique Raynaud
Titre Sociologie des controverses scientifiques
Édition Nouvelle revue et augmentée (1re éd. PUF 2006)
Date de publication Janvier 2018
Préface Mario Bunge
ISSN 2275-9948
ISBN 978-2-37361-135-9
eISBN 978-2-37361-136-6
Support eBook PDF ; Livre papier
EAN13 Papier 9782373611359
EAN13 PDF 9782373611366
Nombre de pages 428
Nombre de figures 32
Dimensions 16,4x24 cm
Prix livre papier 27 €
Prix eBook PDF 14,99 €

Préface de Mario Bunge ………………………………………………… 3

Avant-propos ……………………………………………………………… 11

Introduction ……………………………………………………………… 17

Les controverses au carrefour de deux spécialités

1] La sociologie des sciences ………………………………………… 17

2] La sociologie des conflits …………………………………………… 22

3] Ce que (ne) sont (pas) les controverses scientifiques ………… 25

3.1] Échanges de vues ……………………………………………… 26

3.2] Différends, désaccords ……………………………………… 27

3.3] Querelles de priorité ………………………………………… 30

3.4] Controverses technologiques ………………………………… 31

3.5] Débats publics sur les sciences et techniques …………… 33

3.6] Controverses marginal-sécantes, type 1 ………………… 35

3.7] Controverses marginal-sécantes, type 2 ………………… 37

4] Définition …………………………………………………………… 40

5] Éléments de classification ………………………………………… 41

5.1] Objet …………………………………………………………… 42

5.2] Polarité ………………………………………………………… 45

5.3] Extension ……………………………………………………… 46

5.4] Intensité ………………………………………………………… 47

5.5] Durée …………………………………………………………… 48

5.6] Forum …………………………………………………………… 49

5.7] Reconnaissance ……………………………………………… 50

5.8] Règlement ……………………………………………………… 51

Chapitre 1 ………………………………………………………………… 56

La métacontroverse des « Science Wars » (1994-2006). Relativisme et rationalisme en sociologie des sciences

1] Les idées directrices du débat …………………………………… 57

1.1] L’approche relativiste ………………………………………… 60

1.2] L’approche rationaliste ……………………………………… 61

2] Le débat en sociologie des sciences …………………………… 61

2.1] Les arguments relativistes ………………………………… 61

2.2] Les arguments rationalistes ……………………………… 66

3] La place des controverses ………………………………………… 87

Chapitre 2 ………………………………………………………………… 87

La controverse entre Pasteur et Pouchet (1859-1864). Sur le principe des asymétries cumulées

1] Chronique de la controverse …………………………………… 88

2] L’inventaire des asymétries ……………………………………… 94

2.1] Des asymétries ambiguës ………………………………… 94

2.2] Des asymétries occultées ………………………………… 102

3] Le conditionnement social de la science ……………………… 118

3.1] Pasteur et Pouchet ………………………………………… 119

3.2] La famille des hétérogénistes …………………………… 121

3.3] Théologie et génération spontanée ……………………… 123

4] Conclusion : un château de cartes …………………………… 125

Annexe 1] Publications de Pasteur et de Pouchet …………… 129

Annexe 2] Extraits de la correspondance de Félix-Archimède Pouchet ………………………………………… 131

Annexe 3] Liste des documents dépouillés ……………………… 143

Chapitre 3 ……………………………………………………………… 145

Les écoles de médecine de Paris et de Montpellier (1821-1852). Sur la détermination sociale des connaissances

1] Chronique de la controverse …………………………………… 146

2] Rayonnement de l’école de Montpellier ……………………… 154

2.1] Les effectifs étudiants …………………………………… 155

2.2] Les facilités d’accès au savoir …………………………… 157

3] Analyse socio-historique ………………………………………… 159

3.1] Facteurs internes ………………………………………… 160

3.2] Facteurs externes ………………………………………… 167

4] Conclusions ……………………………………………………… 177

4.1] Productivité et contenus scientifiques ………………… 178

4.2] Échec de la notion de détermination …………………… 179

Annexe 1] Positions vitalistes et animistes à Montpellier …… 182

Annexe 2] Protestation d’un Montpelliérain contre Lordat … 184

Annexe 3] Publications des écoles de Montpellier et de Paris … 185

Chapitre 4 ……………………………………………………………… 189

L’affaire de la voûte de l’église de Bédoin (1732). Controverse ou simple différend ?

1] Érosion sémantique ……………………………………………… 189

2] Chronique de l’affaire …………………………………………… 191

3] Examen des différences ………………………………………… 193

3.1] Biographie …………………………………………………… 193

3.2] Formation intellectuelle ………………………………… 194 

3.3] Œuvre construite …………………………………………… 196

3.4] Respect du contrat, rapport aux Anciens ……………… 196

3.5] Terrain ……………………………………………………… 197

3.6] Matériaux …………………………………………………… 198

3.7] Principes de construction ………………………………… 200 

3.8] Les « bonnes manières » …………………………………… 207

4] Conclusion ………………………………………………………… 209

Chapitre 5 ……………………………………………………………… 211

Desargues et les « Guerres perspectives » (1641-1644). La science portée devant les tribunaux

1] Le projet de Desargues ………………………………………… 211

2] Chronique de la controverse …………………………………… 214 

2.1] Premières attaques ………………………………………… 214

2.2] Riposte de Desargues ……………………………………… 218

2.3] Confirmation du privilège de Desargues ……………… 219

2.4] Curabelle sort de l’ombre ………………………………… 220

2.5] Chicanes et nouvelles attaques ………………………… 221 

2.6] Tentative de règlement judiciaire ……………………… 223

2.7] Épilogue ……………………………………………………… 225

3] Conclusion ………………………………………………………… 227

Annexe 1] Lettres domnées en faveur de Girard Desarges, 1642 ………………………………………… 229

Annexe 2] Ordonnance, 3 novembre 1642 ……………………… 235

Annexe 3] Ordonnance, 12 may 1643 …………………………… 237

Annexe 4] Première ordonnance, 26 aoust 1643 ……………… 239

Annexe 5] Deuxième ordonnance, 26 aoust 1643 ……………… 239

Annexe 6] Arrêt du Conseil, 12 may 1644 ……………………… 240

Annexe 7] Parallèles textuels entre les Advis (A) et l’Examen des œuvres du Sr Desargues (E) établissant l’implication de Curabelle dans la controverse en août 1642 …………………… 241

Annexe 8] Liste des documents dépouillés ……………………… 242 

Chapitre 6 ……………………………………………………………… 245

Débats sur la mathématisation de la perspective (1475-1583). Une controverse multidimensionnelle

1] Mathématisation, géométrisation …………………………… 245

2] Jalons de la mathématisation perspective …………………… 247 

3] Résistances à la mathématisation …………………………… 250

4] Un débat multidimensionnel ………………………………… 252

4.1] Champ de vision large vs limité ………………………… 252

4.2] Immobilité vs mobilité de l’œil …………………………… 257

4.3] Tableau plan vs curviligne ……………………………… 260

4.4] Vision monoculaire vs binoculaire ……………………… 263

5] Les mathématiques et la pratique …………………………… 266

6] Conclusion ………………………………………………………… 271

Chapitre 7 ……………………………………………………………… 273

Intromissionnistes et extramissionnistes à Oxford (1240-1279). Essai sur les normes de la rationalité

1] Extramission et intromission ………………………………… 275

1.1] La thèse de l’extramission ………………………………… 276

1.2] La thèse de l’intromission ………………………………… 278

2] Les arguments des Oxoniens ………………………………… 280

2.1] La position de Grosseteste ……………………………… 281

2.2] La position de Bacon ……………………………………… 282

2.3] La position de Pecham …………………………………… 282

3] Interprétation socio-historique ………………………………… 283

3.1] Les normes médiévales de la rationalité ……………… 284

3.2] L’autorité de saint Augustin ……………………………… 286

3.3] Questions sur le recours à l’autorité …………………… 289 

3.4] Un choix rationnel ? ……………………………………… 291

4] Conclusion ………………………………………………………… 296

Chapitre 8 ……………………………………………………………… 301

La théorie native des controverses d’al-Samarqandī. Essai sur la négociation de la vérité

1] Science, politique, négociation ………………………………… 304

2] La théorie de la dispute savante de Samarqandī …………… 306

2.1] Intérêt pour la résolution des controverses …………… 307

2.2] Le modèle juridique de Samarqandī …………………… 309

3] Deux modèles antinomiques …………………………………… 311

3.1] Ordre du débat ……………………………………………… 311

3.2] Armes du discutant ………………………………………… 313 

3.3] Le règlement des controverses …………………………… 315 

4] Conclusion ………………………………………………………… 317

4.1] L’épistémologie interne d’al-Samarqandī ……………… 317

4.2] Indifférence à la négociation de la vérité ……………… 318

4.3] Retour sur le modèle juridique …………………………… 320

4.4] Contribution à la théorie du règlement des controverses …………………………………… 321

Chapitre 9 ……………………………………………………………… 323

Duhem, Quine, Wittgenstein. Penser à l’abri des philosophes

1] Pierre Duhem …………………………………………………… 325

1.1] Le holisme épistémologique ……………………………… 325

1.2] La sous-détermination des théories …………………… 329

2] Willard Quine …………………………………………………… 332

2.1] Le holisme épistémologique ……………………………… 332

2.2] La sous-détermination des théories …………………… 335

3] Ludwig Wittgenstein …………………………………………… 337

3.1] Caractère conventionnel des connaissances scientifiques ……………………………… 340

3.2] Les jeux de langage ………………………………………… 342

4] Conclusion ………………………………………………………… 346

Conclusion …………………………………………………………… 349

Pour une épistémologie incrémentaliste. Controverses et progrès scientifique

1] Conclusion sociologique ………………………………………… 350

1.1] Intérêts et valeurs ………………………………………… 351

1.2] Les controverses ne sont pas des conflits comme les autres ……………………………… 352

1.3] La formation du consensus ……………………………… 353

2] Conclusion épistémologique …………………………………… 357

2.1] La thèse falsificationniste ………………………………… 357

2.2] Falsificationnisme et vérificationnisme ………………… 359

2.3] Plaidoyer pour une épistémologie incrémentaliste …… 364 

Bibliographie ………………………………………………………… 371

Index nominum ………………………………………………………… 401

Index rerum …………………………………………………………… 409

Télécharger
AdP Raynaud SCS (343.03k)

Avis de parution du livre

Sur le même thème