Ernst Mayr

Ernst Mayr (5 juillet 1904, Kempten, Allemagne  ; 3 février 2005, Bedford, États-Unis) est l’un des concepteurs du cadre de pensée de la biologie évolutive du XXe  siècle, c’est-à-dire la théorie synthétique de l’évolution ou néodarwinisme. Son livre Systematics and the Origin of Species (1942) eut un retentissement considérable. Ornithologiste, promoteur du concept biologique de l’espèce et du modèle de spéciation allopatrique (= géographique), Mayr s’est surtout intéressé à la spéciation et à l’évolution des populations comme en témoignent les titres de ses deux grands livres, Animal species and evolution de 1963 (797 p.) et sa version abrégée (453 p.) de 1970  : Populations, Species, and Evolution (traduite en français en 1974  : Populations, espèce et évolution). Professeur à l’université Harvard de 1953 à 1975, Mayr a défendu la systématique évolutionniste au travers d’un grand nombre de publications et s’est continuellement opposé aux approches cladistiques héritées des travaux de Willi Hennig. Il inventa le néologisme de «cladification» pour caractériser la façon purement généalogique de voir les taxons, façon qui lui a toujours paru absurde (Qu’est-ce que la biologie ?, 1998).

  • 16,00 €
    Biosystema, n°29/2014
    Analyse cladistique : le débat Mayr-Hennig de 1974
    Sous la direction de Martin S. Fischer & Pascal Tassy

    La controverse de 1974 entre Ernst Mayr (1904-2005) et Willi Hennig (1913-1976) sur la classification cladistique est l’un des événements qui ont marqué durablement l’histoire de la systématique moderne et avant tout, les praticiens eux-mêmes : phylogénéticiens évolutionnistes et cladistes.Mayr publia en anglais dans la revue de biologie évolutive...

    16,00 €
    En ligne seulement
1 - 1 de 1 élément affiché