Éric Boué-Grabot

Éric Boué-Grabot est directeur de Recherche au CNRS à l’Institut des maladies neurodégénératives (IMN) de Bordeaux Neurocampus. Après des études secondaires au lycée Louis Barthou de Pau, il a obtenu une maîtrise de biochimie et de génétique Bordeaux puis un doctorat en neurosciences à l’université de Bordeaux (1997). Il a débuté sa carrière de chercheur à l’Institut neurologique de Montréal de l’Université McGill de Montréal avant d’intégrer le CNRS en 2001 à Bordeaux. Ses travaux de recherche concernent la fonction et la régulation de nombreuses familles de récepteurs à des neurotransmetteurs. C’est un spécialiste reconnu des récepteurs purinergiques et son équipe de recherche à l’IMN s’intéresse actuellement à comprendre leur fonction dans le cerveau et à leur potentiel comme cibles thérapeutiques dans plusieurs maladies neurologiques et neurodégénératives. 

  • 21,00 €
    Nouveau
    La communication cellulaire
    Un monde de récepteurs biologiques

    Le fonctionnement des êtres pluricellulaires nécessite l’interaction permanente entre les cellules qui les constituent. Cette « communication biologique », déjà présente chez les organismes les plus simples, implique l’émission et la réception de molécules de signalisation. à cette communication interne s’ajoute une communication avec l’environnement...

    21,00 €
1 - 1 de 1 élément affiché