J.B.S. Haldane, la science et le marxisme La vision du monde d'un biologiste

Collection : Sciences & philosophie

38,00 €

  • Livre papier
  • eBook PDF
  • eBook ePub
France métropolitaine (5 à 6 jours ouvrés) ; DOM-TOM (8 à 10 jours ouvrés) ; autres pays (8 à 15 jours ouvrés), selon les délais postaux en vigueur
Paiement sécurisé
Livraison offerte

Le biologiste britannique John Burdon Sanderson Haldane (1892-1964) est un personnage fascinant. Durant sa vie, il a notamment participé au développement de la biochimie, contribué de manière décisive à la fondation de la génétique des populations, pris position dans les débats sur l’eugénisme et dans l’affaire Lyssenko, été l’un des pionniers de la popularisation des sciences, écrit des centaines d’articles et tenu des dizaines de conférences pour le grand public, rédigé des textes d’anticipation qui ont contribué à la fondation du genre littéraire de la science-fiction, inventé les termes d’ectogénèse et de clonage, créé plusieurs scandales dans le milieu universitaire, participé aux deux guerres mondiales – dont directement à la première comme combattant – ainsi qu’à la guerre civile espagnole, milité dans le Parti communiste de Grande-Bretagne, fondé un institut de recherche en génétique en Inde. Et cet inventaire n’est pas exhaustif, au point qu’il est parfois difficile de croire que l’ensemble des activités qui lui sont attribuées ont bel et bien été effectuées par le même homme.

Dans cet enchevêtrement d’activités et de préoccupations, la biographie de Haldane fait apparaître une période particulière, entre la fin des années 1930 et le tout début des années 1950, durant laquelle il s’affirme marxiste, s’engage politiquement aux côtés du Parti communiste et affirme appliquer les idées marxistes aux sciences. La présente étude porte sur cette « période marxiste » de la vie de Haldane, où se croisent et se joignent sous la forme d’une vision du monde spécifique, science, philosophie et politique. Elle examine le parcours et les motivations intellectuelles qui mènent Haldane à adopter ces idées marxistes, discute et évalue la manière dont il prétend les appliquer utilement à la compréhension et à la production des sciences, et se penche finalement sur les conditions sociales et historiques qui déterminent l’émergence des conceptions marxistes de Haldane.

Préface de Jean Gayon (philosophe, IHPST).

Ouvrage publié avec l’aide du Laboratoire de recherche S2HEP (Sciences, Societés, Historicité, Education et Pratiques) Université Lyon 1.

Auteurs Simon Gouz
Titre J.B.S. Haldane, la science et le marxisme
Sous-titre La vision du monde d'un biologiste
Édition 1re édition
Date de publication Juin 2012
Préface Jean Gayon
ISSN 2275-9948
ISBN 978-2-919694-36-5
eISBN 978-2-919694-12-9
Support eBook PDF (couleur et hypertextes) ; Livre papier (noir et blanc)
EAN13 Papier 9782919694365
Nombre de pages 726
Dimensions 17 x 24 cm
Prix livre papier 38 €
Prix eBook PDF 24,00 €
Dewey 920, 140, 570

Avant-propos (page 9)

Notes concernant la traduction, les citations et les références (page 10)

Préface de Jean Gayon (page 11)

Introduction générale (page 17)

Première partie : Ontogénie d’une vision du monde  (page 39)

Chapitre 1, La triple vie de J.B.S. Haldane (page 41)

1] Parcours scientifique 

2] Évolution philosophique

3] Trajectoire politique

4] Conclusion

Chapitre 2, Haldane en quête d’unité (page 87)

1] Le « point de vue scientifique »

2] Place de la philosophie

3] Histoire du futur 

4] Conclusion

Chapitre 3, Devenir marxiste (page 155)

1] Controverse autour d’une conversion

2] Une première tentative

3] Du complexe science-philosophie-politique à une vision du monde

4] Conclusion

Conclusion de la première partie (page 213)

Deuxième partie : Physiologie d’une vision du monde (page 215)

Chapitre 4, La vision marxiste du monde de Haldane (page 217)

1] L’œuvre populaire marxiste de Haldane

2] Économie de la vision marxiste du monde de Haldane

3] Marxisme et biologie

Chapitre 5, Evaluer l’effectivité scientifique du marxisme de Haldane  (page 287)

1] Que signifie d’évaluer l’effectivité scientifique du marxisme de Haldane ?

2] Une thèse controversée

3] Mutation-sélection : un modèle dialectique ?

4] Conclusion

Chapitre 6, Haldane et l’eugénisme (page 383)

1] L’eugénisme, de sa fondation à ses réformes

2] L’eugénisme de Haldane

3] Eugénisme et vision marxiste du monde chez Haldane

4] Conclusion

Conclusion de la deuxième partie (page 465)

Troisième partie : Phylogénie d’une vision du monde (page 467)

Chapitre 7, Racines théoriques : le marxisme et les sciences de la nature (page 471)

1] Dialectique de la nature : entre ontologie et épistémologie

2] Marxisme et théorie de la connaissance

3] Marxisme et réductionnisme en biologie

4] Conclusion

Chapitre 8, Londres 1931 : des chemins qui se croisent (page 545)

1] Une brève histoire de l’histoire des sciences jusqu’en 193

2] Science, histoire et philosophie des sciences en URSS

3] Les Soviétiques au congrès de 1931

4] Conclusion

Chapitre 9, Les racines sociales du marxisme de Haldane (page 591)

1] La production historique d’une conscience sociale des scientifiques

2] Le Parti communiste de Grande-Bretagne et les scientifiques

3] Haldane et sa vision marxiste du monde : le produit d’une histoire

4] Conclusion 

Conclusion de la troisième partie (page 645)

Conclusion générale (page 651)

Annexe A, Inventaire thématique de l’œuvre populaire de Haldane dans la période 1937-1950  (page 665)

Annexe B, « Biologie sociale et amélioration de la population » (page 679)

Annexe C, Proposition de réorganisation des sciences par John D. Bernal dans The Social Function of Science, 1939 (page 685)

Notices biographiques (page 691)

Bibliographie (page 700)

Sur le même thème