La Mettrie Philosophie, science et art d’écrire

Sous la direction de Adrien Paschoud & François Pépin

25,00 €

Délais moyens : France métropolitaine (2 jours ouvrés) ; DOM-TOM (7 à 10 jours ouvrés) ; Autres pays (7 à 15 jours ouvrés).
Paiement sécurisé
Livraison offerte

Julien Offray de La Mettrie (1709-1751) est une des figures les plus subversives du siècle des Lumières. Célèbre en son temps pour avoir défendu un monisme radical, qui lui valut nombre de critiques et de condamnations officielles, La Mettrie est l’un des premiers penseurs à se revendiquer matérialiste. Mais il fut aussi et d’abord un médecin, un auteur et un traducteur de nombreux ouvrages médicaux et scientifiques. Ses centres d’intérêt comprennent tous les champs environnant la médecine, notamment la physiologie, l’histoire naturelle, la chimie, les politiques publiques. La Mettrie fut encore un écrivain, sans doute sous-estimé, sachant allier attaques ad hominem, ironie et déplacements subtils dans une volonté toujours réaffirmée d’ébranler toutes les formes d’orthodoxie.

C’est à ces divers aspects, dont l’articulation n’est pas toujours aisée, que le présent ouvrage s’est intéressé. Il réunit des spécialistes de La Mettrie, de la philosophie du XVIIIe siècle, de l’histoire des sciences et de la littérature.

Titre La Mettrie
Sous-titre Philosophie, science et art d’écrire
Édition 1re
Date de publication Décembre 2017
Sous la direction de Adrien Paschoud & François Pépin
ISSN 2492-4210
ISBN 978-2-37361-129-8
eISBN 978-2-37361-130-4
EAN13 Papier 9782373611298
EAN13 PDF 9782373611304
Nombre de pages 308
Dimensions 16,4 x 24 cm
Prix livre papier 25 €
Prix eBook PDF 13,99 €

Les auteurs (page 5)

Introduction (page 7) La Mettrie, homme de sciences et de lettres

par Adrien Paschoud & François Pépin

1] Articuler les œuvres dites philosophiques et les écrits savants

2] Interroger la complexité du matérialisme de La Mettrie

3] Aborder les procédés d’écriture de La Mettrie

Chapitre I (page 21) L’Histoire naturelle de l’âme : La Mettrie et Boerhaave

par Theo Verbeek

1] Médecin ou chirurgien ? Quelques précisions biographiques

2] La Mettrie, Boerhaave et Haller

3] La « méthode » de l’Histoire naturelle de l’âme

4] Conclusions

Chapitre II (page 57) La Mettrie et la chimie

par François Pépin

1] La machine et la chimie

1.1] La machine, ses ressorts et ses effets

1.2] Les analogies chimiques et le mécanisme

2] La Mettrie et Boerhaave

2.1] La Mettrie traducteur de la chimie de Boerhaave

2.1.1] L’Abrégé de chimie

2.1.2] La Matière médicale et les Opérations chimiques

2.2] La Mettrie traducteur des Institutions de médecine

3] Une chimie du vivant ?

Chapitre III (page 91) La Mettrie et les paradigmes de la physiologie

par François Duchesneau

1] Boerhaave : mécanisme et empirisme

2] La Mettrie et le dépassement du modèle boerhaavien

3] Conclusion

Chapitre IV (page 111) La Mettrie médecin, envers et contre tous

par Gilles Barroux

1] La Mettrie ou la radicalisation des représentations du charlatan en médecine

2] Qu’est-ce qu’une « politique » du médecin ?

3] La Mettrie : un médecin ordinaire ?

Chapitre V (page 121) La Mettrie, médecin par-delà le miroir et les simulacres

par Gérard Lambert

1] Éléments de biographie : formation et exercice médical

2] Les œuvres de médecine

3] Les maîtres de La Mettrie en médecine

3.1] François-Joseph Hunauld

3.2] Herman Boerhaave

4] Médecine pratique et pratique de la médecine

4.1] Des maladies ordinaires

4.2] Autopatographie

4.3] Conception de la maladie

4.4] Anatomie clinique et traitements

5] Un médecin dévoué

6] Mettre de la médecine dans la philosophie

Chapitre VI (page 161) Malebranche et sa postérité matérialiste. La Mettrie et l’imagination

par Jean-Christophe Bardout

1] L’imagination, ou l’esprit dans son corps

2] La Mettrie, malebranchiste malgré lui ?

3] Le paradoxe de la sensibilité

4] Conclusion

Chapitre VII (page ccc) La Mettrie et l’idée de « force innée »

par Claire Fauvergue

Chapitre VIII (page 181) Des formes substantielles à un principe moteur de la matière. Trajectoire d’une philosophie de (la) vie

par Julie Henry

1] Des formes substantielles… mais matérielles !

2] S’appuyer sur l’expérience, et en tirer les leçons

3] Radicalité d’un parcours : d’une philosophie de la vie à une philosophie de vie

Chapitre IX (page 213) La Mettrie et l’Allemagne : matérialisme et anthropologie

par Stefanie Buchenau

1] La querelle entre La Mettrie et Haller

2] Reimarus, lecteur de La Mettrie

3] Herder et la reconfiguration du paysage anthropologique allemand

4] Conclusion

Chapitre X (page 231) Monsieur Machine

par Francine Markovits

Chapitre XI (page 255) L’homme comme artefact chez La Mettrie et Diderot

par Timo Kaitaro

1] La Mettrie et la pauvreté de la nature humaine

2] Une philosophie amorale ?

3] Diderot, le philosophe malgré lui

3] Conclusion

Chapitre XII (page 269) Extases lamettriennes : note sur la volupté matérialiste

par Caroline Jacot-Grapa

Chapitre XIII (page 279) La connaissance de la nature : rôle et portée de l’analogie chez La Mettrie

par Marta de Mendonça

1] Les prétentions de la philosophie

2] La conception de la nature

3] Explorer la nature : le rôle de l’analogie

Chapitre XIV (page 295) Le Traité du vertige (1737) de La Mettrie : enjeux et aspects du récit de cas

par Adrien Paschoud