Le hasard au cœur de la cellule Probabilités, déterminisme, génétique

Sous la direction de Jean-Jacques Kupiec, Olivier Gandrillon, Michel Morange et Marc Silberstein
Collection : Sciences & philosophie

24,00 €

  • Livre papier
  • eBook PDF
  • eBook ePub
Délais moyens : France métropolitaine (4 à 5 jours ouvrés) ; DOM-TOM (7 à 10 jours ouvrés) ; autres pays (7 à 15 jours ouvrés)
Paiement sécurisé
Livraison offerte

Une révolution se produit actuellement en biologie. Les êtres vivants ne sont pas gouvernés par un programme génétique omnipotent. Il est maintenant clairement démontré que le hasard se niche au coeur des organismes, dans le fonctionnement des gènes et des cellules, et y joue un rôle encore largement sous-exploré. Alors que pendant longtemps, la biologie a été dominée par des théories finalistes puis «  déterministes  », les résultats expérimentaux obtenus ces toutes dernières années annoncent un changement de perspective radical. La nouvelle biologie, par son caractère probabiliste, rendra caduque l’idée même de programme et de déterminisme génétique – conception communément qualifiée de thèse du « tout génétique » – forgée à la suite de ce qu’il a été convenu d’appeler le « dogme central de la biologie moléculaire » (Francis Crick, 1958). Mais, cette nouvelle biologie ne doit pas être comprise comme une négation des acquis antérieurs de la biologie moléculaire. Bien au contraire, elle constitue une extension de la conception physico-chimique du vivant. Inévitablement, elle aura également de profondes conséquences philosophiques. En effet, ce n’est pas seulement le finalisme – religieux ou immanent – qui est de facto évacué, mais c’est encore la conception cartésienne de l’animal-machine qui doit être abandonnée. Si l’homme est une machine, il est aussi un homme-aléatoire ! 

Les principaux aspects, expérimentaux et théoriques, de cette révolution et les débats philosophiques qu’elle suscite sont exposés ici par les meilleurs spécialistes, biologistes et philosophes. La question passionnante qui s’ouvre alors consiste à comprendre comment, à partir du hasard moléculaire, se construit le vivant.

Edition revue et augmentée d’un chapitre (1re édition, 2009, éd. Syllepse).

Auteurs Guillaume Beslon, Jean-Pascal Capp, François Chatelain, Antoine Coulon, Alexandra Fuchs, Olivier Gandrillon, Jean Gayon, Mathieu Gineste, Jérôme Glisse, Thomas Heams, Jean-Jacques Kupiec, Bertrand Laforge, Laurent Le Guillou, Thierry Martin, Camila Mejia-Perez, Francesca Merlin, Michel Morange, Andras Páldi, François Pépin, Marc Silberstein
Titre Le hasard au cœur de la cellule
Sous-titre Probabilités, déterminisme, génétique
Édition 1re édition
Date de publication Mars 2011
Sous la direction de Jean-Jacques Kupiec, Olivier Gandrillon, Michel Morange et Marc Silberstein
ISSN 2275-9948
ISBN 978-2-919694-34-1
eISBN 978-2-919694-02-0
Support eBook PDF (couleur et hypertextes) ; Livre papier (noir et blanc)
EAN13 Papier 9782919694341
Nombre de pages 256
Dimensions 17 x 24 cm
Prix livre papier 24 €
Prix eBook PDF 12 €
Dewey 120, 570

page 7 / Introduction. Marc Silberstein, Jean-Jacques Kupiec, Olivier Gandrillon : De la nécessité du hasard en biologie

page 23 / Chapitre 1. Thomas Heams : Expression stochastique des gènes et différenciation cellulaire

page 53 / Chapitre 2. Thierry Martin : De la diversité des probabilités

page 71 / Chapitre 3. Antoine Coulon, Guillaume Beslon, François Chatelain, Alexandra Fuchs, Olivier Gandrillon, Mathieu Gineste, Jean-Jacques Kupiec, Camila Mejia-Perez, Andras Pàldi : Mécanismes moléculaires et fonction biologique de la variabilité de l’expression génique à l’échelle de la cellule unique : une approche systémique

page 99 / Chapitre 4. Jean Gayon : Déterminisme génétique, déterminisme bernardien, déterminisme laplacien

page 115 / Chapitre 5. Jérôme Glisse, Laurent Le Guillou : Simulation informatique du modèle darwinien de la différenciation cellulaire

page 155 / Chapitre 6. Jean-Pascal Capp : Le rôle de l'expression aléatoire des gènes dans la cancérogenèse

page 189 / Chapitre 7. Francesca Merlin : Pour une interprétation objective des probabilités dans les modèles stochastiques de l’expression génétique

page 227 / Chapitre 8. François Pépin : La nécessité et l’aléatoire par delà le déterminisme : les Lumières et la biologie moléculaire

page 253 / Les auteurs