Médecine, science, histoire Le legs de Mirko Grmek

Sous la direction de Pierre-Olivier Méthot
  • Livre papier
Délais moyens : France métropolitaine (2 jours ouvrés) ; DOM-TOM (7 à 10 jours ouvrés) ; Autres pays (7 à 15 jours ouvrés).
Paiement sécurisé

L’œuvre du médecin et historien d’origine yougoslave Mirko Grmek (1924-2000) représente un moment incontournable de l’histoire des sciences et de la médecine de la seconde moitié du XXe siècle.

S’installant à Paris au début des années 1960, Grmek travaille aux côtés de Fernand Braudel, Pierre Huard, René Taton, Georges Canguilhem et Alexandre Koyré, puis devient professeur-chercheur aux États-Unis et directeur d’études à la Sorbonne. Personnage imposant par son savoir scientifique et sa connaissance des principales langues européennes, il participe à l’essor de l’histoire de la médecine et des sciences grâce à ses nombreux travaux sur la nature du vieillissement, le rôle de la quantification dans les sciences biologiques, l’histoire des maladies, l’œuvre de Claude Bernard, dont il reste l’un des plus grands spécialistes. Annonçant le « tournant pratique » en philosophie des sciences, Grmek renouvelle l’épistémologie de la découverte scientifique et les méthodes d’investigation en histoire des sciences. Éditeur fondateur de la revue History and Philosophy of the Life Sciences, son héritage se prolonge dans le cadre de l’école internationale en histoire de la biologie à Ischia, en Italie.

Que retenir aujourd’hui de cette œuvre couvrant l’histoire des concepts scientifiques de l’Antiquité à la période contemporaine ? Comment décrire cette méthode historique qu’il a préconisée ? À quel courant de pensée la rattacher ? Quelles voies nouvelles Grmek a-t-il tracées dans l’histoire des sciences biologiques ? Quelle est la singularité de son regard sur la science, la médecine, les techniques et leur historiographie ? Rassemblant des études récentes en français sur Mirko Grmek, cet ouvrage collectif se propose de dessiner les contours de son legs d’historien et de philosophe de la médecine et des sciences.

Auteurs Pierre-Olivier Méthot
Titre Médecine, science, histoire
Sous-titre Le legs de Mirko Grmek
Édition 1re
Sous la direction de Pierre-Olivier Méthot
Préface Michel Morange
Dimensions 16,4 x 24 cm

Introduction. « Mirko D. Grmek et l’histoire de la médecine et des sciences, 1950-2000 », Pierre-Olivier Méthot (Université Laval)

Partie I. Héritage, tensions et oppositions

Chapitre 1. « Quelle place pour Mirko D. Grmek, élève de Georges Canguilhem, dans l’historiographie médicale française ? », Alexandre Klein (Université Laval)

Chapitre 2. « Mirko Grmek face à Karl Popper. À la défense de la valeur épistémologique de l’histoire des sciences »Ghyslain Bolduc (Université de Montréal)

Partie II. Histoire et conceptualisation des états pathologiques

Chapitre 3. « De la pathocénose aux maladies émergentes : production, circulation et transformation conceptuelles », Pierre-Olivier Méthot (Université Laval)

Chapitre 4. « La notion “d’interconnexion” des maladies : de la pathocénose à la médecine des réseaux », Gérard Lambert (Centre Cavaillès)

Chapitre 5. « Le concept de maladie chez Grmek : entre “naturalisme” et “normativisme” ? »Ouanessa Younsi (Université Laval & Hôpital Sacré Cœur)

Partie III. Recherches sur le vieillissement et la physiologie

Chapitre 6. « La sénescence et la mort sont-elles utiles à l’espèce ? Regard sur la théorie évolutionniste du vieillissement de Mirko D. Grmek », Jérôme Brousseau (Université Laval)

Chapitre 7. « Grmek et l’invention théorique chez Claude Bernard », François Duchesneau (Université de Montréal)

Épilogue, « De la médecine à l’histoire : Mirko Grmek, mon maître », Jacalyn Duffin (Queen’s University)

Index

Bibliographie

Sur le même thème