Histoire des démarches scientifiques De l’Antiquité au monde contemporain

Parution 20 décembre 2019.

29,00 €

  • Livre papier
Délais indicatifs : France métropolitaine (3 jours ouvrés pour l'envoi gratuit) ; DOM-TOM (4 à 5 jours ouvrés) ; Autres pays (environ 8 jours ouvrés pour l'envoi gratuit ; vous avez aussi le choix dans le bon de commande d'un envoi rapide mais payant).
Paiement sécurisé
Livraison offerte

L'idée cruciale de démarche scientifique n’est pas univoque. Il devient alors nécessaire de parler des démarches scientifiques, de leur pluralité, de la versatilité des aspects jugés majeurs. Faire appel à l’histoire des sciences pour en dégager les caractéristiques, les fluctuations et les permanences s’impose ; c’est l’objectif de ce livre. La découverte décisive ou le génie surréel du savant sont souvent mis en avant dans les récits des avancées des sciences : « ils éblouissent, on croit qu’ils éclairent », pour reprendre une formule de Condillac. Le point d’arrivée masque fréquemment la voie suivie, dont on arase les sinuosités. La démarche scientifique semble dès lors relever d’une méthode linéaire et stabilisée. Ce livre explore les arcanes et les réticulations de ces conceptions.

Depuis l’Antiquité, de multiples « discours de la méthode » ont été élaborés par des scientifiques et philosophes soucieux de définir et baliser les trajectoires du savoir jugées fructueuses : Aristote, Bachelard, Bacon, Bernard, Comte, Descartes-, Hume, Kant, Kuhn, Mill, Newton, Popper, Whewell, sans oublier les réflexions méthodologiques remarquables d’auteurs antiques, médiévaux et plus contemporains moins connus, tels quel al-Farabi, Bunge, Carnéade, Faraday, Grosseteste… Cet ouvrage, abondamment documenté, les présente, les analyse et les compare, montre des filiations, des traditions, des revirements. Il permet de discerner les processus intellectuels à l’œuvre dans l’accès à la connaissance au cours de l’histoire de l’humanité ainsi que dans la recherche contemporaine, et quelles parts peuvent y prendre la déduction, l’induction, l’analogie, l’abduction, mais aussi les doutes, les errements, les révisions.

Cette traversée de l’histoire des démarches scientifiques se conclut par un bilan épistémologique interrogeant l’unité et la diversité de ces démarches, pour finalement en proposer une synthèse s’appuyant sur le concept de démarche hypothético-abductive.

S’adressant aux enseignants qui forment leurs élèves à la pensée scientifique, aux formateurs d’enseignants, aux étudiants en sciences, en histoire et en philosophie et plus largement à tous ceux qui s’intéressent à l’élaboration des connaissances scientifiques, ce livre, mêlant la fresque et le détail, est un précieux outil de compréhension.

Auteurs Jean-Yves Cariou
Titre Histoire des démarches scientifiques
Sous-titre De l’Antiquité au monde contemporain
Édition 1re
Date de publication Décembre 2019
Préface Gabriel Gohau
ISSN 2556-7721
ISBN 978-2-37361-224-0
eISBN 978-2-37361-225-7
Support papier et ebook
EAN13 Papier 9782373612240
EAN13 PDF 9782373612257
Nombre de pages 784
Dimensions 16,4 x 24 cm
Prix livre papier 29 €
Prix eBook PDF 22,99 €

Préface de Gabriel Gohau, page 5

Prologue, page 9

Chapitre 1 page 15 Sur les premiers sentiers de la connaissance

1] Lueurs orientales ………………………………………………………… 15

2] Premiers Grecs hors des mythes : trois écoles pour la science naissante ……………………………… 18

2.1] L’école ionienne : attitude rationnelle et critique ………………… 20

2.2] L’école pythagoricienne et la première définition d’une méthodologie de recherche …………………………… 24

2.3] L’école éléate, à l’origine du débat épistémologique …………… 25

3] Cordes, vases, outres et pipettes antiques : premières tentatives expérimentales ……………………………… 30

Chapitre 2, page 39 Les grands penseurs d’Athènes : Socrate, Platon, Aristote

1] Socrate et Platon : de l’art de cheminer …………………………… 39

1.1] Induction, définition, dialectique, réfutation …………………… 42

1.2] Hypothèse et examen des conséquences ………………………… 44

1.3] Les deux méthodes de Socrate (selon Platon) …………………… 46

2] Aristote : premier discours de la méthode ………………………… 53

3] « The Arch of Knowledge » ……………………………………………… 57

Chapitre 3, page 69 Raisonnements en sciences : voies diverses

1] Quatre procédures ………………………………………………………… 69

1.1] Induction ………………………………………………………………… 69

1.2] Déduction ……………………………………………………………… 70

1.3] Abduction ……………………………………………………………… 72

1.4] Raisonnement par analogie ………………………………………… 75

2] Validité versus nouveaux horizons …………………………………… 77

3] Raisonnement hypothético-déductif ………………………………… 78

4] Induction/déduction, analyse/synthèse, résolution/composition, oti/dioti, quia/propter quid …………… 81

5] Le hasard et la sagacité : sérendipité, « méthode de Zadig » et de Sherlock Holmes ……………………… 102

Chapitre 4, page 109 Débats antiques sur le certain, le probable, le vraisemblable

1] Mises en doute et mises à l’épreuve scientifiques ……………… 110

1.1] Critiques et révisions au sein du Lycée ………………………… 110

1.2] Lumières d’Alexandrie et de Syracuse ………………………… 112

2] Débats philosophiques sur les fondements de la connaissance ………………………………… 119

2.1] Épicuriens, stoïciens, néo-académiciens ………………………… 121

2.2] La théorie de Carnéade : le plausible et son examen ………… 127

Chapitre 5, page 137 Médecins philosophes à l’origine de la méthode expérimentale

1] Théorie et expérience dans les sectes médicales antiques … 138

1.1] Dogmatiques, empiriques, méthodiques ………………………… 138

1.2] Le trépied des empiriques ………………………………………… 140

1.3] Les deux jambes de Galien ………………………………………… 143

2] La révolution méthodologique inachevée du IIe siècle ………… 145

2.1] L’épistémologie de Galien …………………………………………… 145

2.2] Ménodote et les médecins-philosophes empiriques et sceptiques ………………………………………………… 148

2.3] Parallèle relatif entre le IIe et le XVIIe siècle ………………… 151

Chapitre 6, page 155 Dernières lueurs de l’Antiquité

1] Augustin d’Hippone (354-430) : du probabilisme à la certitude révélée …………………………… 155

2] Le faillibilisme de Proclus (412-485) ……………………………… 157

3] Philopon d’Alexandrie (vers 490-vers 570), hypothético-déductiviste du VIe siècle …………………………… 159

Chapitre 7, page 161 Clartés du Moyen Âge

1] Savants médiévaux de langue arabe ……………………………… 161

2] Les bouleversements des XIIe et XIIIe siècles en Occident … 166

3] Jean de Salisbury : renaissance médiévale du probabilisme néo-académicien …………………………………… 169

4] Théologiens médiévaux apôtres de l’expérience ………………… 170

4.1] Robert Grosseteste…………………………………………………… 170

4.2] Albert le Grand ……………………………………………………… 175

4.3] Roger Bacon …………………………………………………………… 177

4.4] Thierry de Freiberg ………………………………………………… 180

5] La théorie de la connaissance de Thomas d’Aquin …………… 184

6] Renforcements de l’approche inductive …………………………… 187

7] Ockham, une référence pour le principe d’économie ………… 195

8] Débats chez les maîtres parisiens au XIVe siècle ……………… 203

Chapitre 8, page 217 Réflexions épistémologiques à la Renaissance

1] La Docte ignorance de Nicolas de Cues …………………………… 217

2] Pensées de Léonard de Vinci ………………………………………… 220

3] Methodon chez Copernic ……………………………………………… 221

4] Une réforme probabiliste de la dialectique ……………………… 226

5] Scepticisme et connaissance à la Renaissance ………………… 229

6] Les théoriciens du Regressus ………………………………………… 236

Chapitre 9, page 241 Les deux voies codifiées par Bacon et Descartes

1] Les auteurs d’une révolution intellectuelle sans précédent … 243

2] Expérience et induction : Bacon …………………………………… 247

3] Intuition et déduction : Descartes ………………………………… 253

4] Rapprochements ………………………………………………………… 255

4.1] Bacon et les hypothèses …………………………………………… 256

4.2] Descartes et les expériences ……………………………………… 261

5] L’engouement pour les explications cartésiennes ……………… 270

Chapitre 10, page 277 Démarches dans la première moitié du XVIIe siècle

1] William Gilbert, l’annonce d’un renouveau ……………………… 277

2] Kepler décrit son cheminement ……………………………………… 279

3] Les démarches de Galilée …………………………………………… 282

3.1] Deux axes d’approche …………………………………………… 284

3.2] Méthode résolutive ………………………………………………… 285

3.3] Galilée épistémologue …………………………………………… 288

3.4] Force du raisonnement …………………………………………… 289

3.5] Démarche ex suppositione ………………………………………… 291

3.6] Force du contrôle par l’expérience ……………………………… 292

4] L’exposé méthodique de Harvey …………………………………… 296

5] Le probabilisme de Mersenne et de Gassendi ………………… 299

6] Théories et expériences autour de la pression de l’air : Torricelli et Pascal ……………………………………………………… 306

7] Les limites des démarches scientifiques ………………………… 311

Chapitre 11, page 315 Convergences conceptuelles sur une troisième voie

1] Boyle concilie Bacon et Descartes ………………………………… 315

2] Hooke et l’esprit d’invention ………………………………………… 322

3] Expérimentalisme dans l’héritage cartésien …………………… 329

3.1] Les préceptes de Sténon ………………………………………… 329

3.2] Rohault : trois sortes d’expériences ……………………………… 330

3.3] Malebranche quitte la pure spéculation ……………………… 333

3.4] Bayle : se garder des nues et des abymes ……………………… 333

3.5] Les degrés de vraisemblance selon Huygens ………………… 334

3.6] Lémery : l’approche analogique ………………………………… 336

4] « Nouvel esprit scientifique » et sociétés savantes …………… 337

Chapitre 12, page 345 Newton, Hooke et la question des hypothèses

1] Les sentences méthodologiques de Newton :  Sine fictis hypothesibus (1706), Hypotheses non fingo (1713) … 345

2] La querelle des hypothèses …………………………………………… 346

2.1] Les certitudes du jeune Newton ………………………………… 346

2.2] Première confrontation avec Hooke …………………………… 350

2.3] Newton : la lettre avec 46 fois « hypothèse »… ………………… 351

2.4] Les hypothèses de Hooke :  un nouveau système du monde … 354

3] La lettre mystérieuse et l’homme qui en savait trop ……… 361

3.1] Les étranges bévues et lapsus de Newton …………………… 365

3.2] Hooke, the man who knew too much …………………………… 367

4] Les règles méthodologiques de Newton ………………………… 371

Chapitre 13, page 379 L’impact durable des préceptes newtoniens

1] Le choc Descartes-Newton …………………………………………… 379

2] L’homme de la « formule de l’Univers » …………………………… 381

3] La portée de l’interdit newtonien …………………………………… 386

4] La « Newtonmania » et les « Newton de… » ……………………… 390

4.1] Influences en physique ……………………………………………… 392

4.2] Influences hors de la physique : Buffon, Cuvier, Magendie, Desmarest, Dumas ……………………… 394

4.3] Influences hors des sciences :  Hume, Reid, Rousseau, Kant, d’Holbach, Saint-Simon, Comte … 405

5] « La véritable méthode » de Newton pour les futurs savants … 409

Chapitre 14, page 411 Les enquêteurs de l’entendement humain (1690-1800)

1] Locke : Essai sur l’entendement humain (1690) ………………… 412

2] Leibniz : Nouveaux essais sur l’entendement humain (1704) … 417

3] Hume : Enquête sur l’entendement humain (1748) …………… 424

4] Kant tiré de son « sommeil dogmatique » (1781) ………………… 432

Chapitre 15, page 447 Les défenseurs de l’hypothèse du XVIIIe à l’aube du XIXe siècle

1] Révisions chez les héritiers newtoniens ………………………… 447

1.1] Hales : bâtir des châteaux de cartes ……………………………… 447

1.2] Le revirement de ’s Gravesande …………………………………… 449

1.3] Laplace révise son opinion ………………………………………… 453

1.4] Deux Ampère ……………………………………………………… 455

2] Philosophes et gens de lettres des Lumières françaises …… 457

2.1] Émilie du Châtelet : discours de la méthode hypothétique … 457

2.2] Turgot : l’invention et la critique ………………………………… 461

2.3] Le flambeau brandi par Diderot ………………………………… 463

2.4] Bataille dans les pages de l’Encyclopédie ……………………… 466

2.5] Condillac : du danger des conjectures à leur force …………… 470

2.6] Lavoisier sur les traces de Condillac …………………………… 474

3] « Méthode de l’hypothèse » chez des scientifiques du XVIIIe siècle …………………………………………………………… 476

4] La synthèse historique opérée par Dugald Stewart ………… 497

Chapitre 16, page 501 L’expérimentation « toutes choses égales par ailleurs »

1] Comparaisons d’effets supposés différents ……………………… 501

2] L’institution d’un témoin ……………………………………………… 502

2.1] L’adage de Galien célébré par Claude Bernard ………………… 502

2.2] Groupe témoin chez Rhazès ……………………………………… 503

2.3] Une seule différence ………………………………………………… 503

2.4] Mariotte théorise …………………………………………………… 507

2.5] Vers une pratique généralisée …………………………………… 507

Chapitre 17, page 511 Philosophies de la nature au XIXe siècle

1] La Natural Philosophy britannique : Herschel, Whewell et Mill autour de Darwin …………………… 511

1.1] Le Discourse fondateur d’Herschel (1830) …………………… 512

1.2] La philosophie de Whewell ……………………………………… 520

1.3] Les méthodes de Mill ……………………………………………… 533

1.4] Les spéculations de Darwin ……………………………………… 540

2] La Naturphilosophie de Goethe et des idéalistes allemands … 544

3] Le combat contre la métaphysique : Comte et le positivisme … 551

3.1] La « théorie fondamentale des hypothèses » de Comte ……… 552

3.2] La réception du positivisme ……………………………………… 558

3.3] Lois, causes, finalité : le comment et le pourquoi …………… 562

4] Les modèles surprenants des « joueurs d’échecs » britanniques …………………………………………………………… 564

Chapitre 18, page 575 L’avènement de la méthode expérimentale

1] Chevreul et sa méthode expérimentale ……………………… 575

2] Claude Bernard, « sur les ailes d’une hypothèse » ………… 579

3] Le conflit Berthelot-Pasteur (1879) …………………………… 588

4] Une floraison d’ouvrages méthodologiques ………………… 594

Chapitre 19, page 597 Logiciens et méthodologie scientifique

1] Logiciens du XIXe siècle ………………………………………… 597

2] Vérificationnisme dans le Cercle de Vienne et l’École de Berlin ………………………………………………… 605

3] Nouvelles tentatives probabilistes : théories bayésiennes de la confirmation ……………………… 616

Chapitre 20, page 621 Cheminements jusqu’aux temps actuels

1] L’abduction de Peirce, Hanson, Salmon, Harman ………… 621

2] L’apport des psychologues : Dewey, Claparède, Piaget …… 629

2.1] Dewey : l’enquête hypothético-déductive …………………… 629

2.2] Claparède : question, hypothèse, contrôle ………………… 634

2.3] Piaget, professeur d’histoire de la pensée scientifique … 636

3] Physique nouvelle et esprit scientifique ……………………… 638

Chapitre 21, page 645 Regards sur l’épistémologie et la science contemporaines

1] Conjectures et réfutations : Karl Popper …………………… 645

2] Résistances à la réfutation, holisme et sous-détermination ………………………………… 654

3] Les positions de Kuhn, Lakatos, Feyerabend, Laudan, Chalmers ……………………………… 672

4] Mario Bunge, physicien philosophe ………………………… 691

5] Les sociologues de la connaissance …………………………… 697

6] La science en marche vue par les chercheurs contemporains ………………………………… 702

7] L’intelligence artificielle et le Big Data ou le retour de l’inductivisme ……………………………………… 708

Conclusion, page 717 Du cheminement de la pensée dans la recherche scientifique : variations théoriques et constances pratiques

1] Une unité des démarches scientifiques ? ………………………… 717

1.1] Deux grandes traditions …………………………………………… 717

1.2] Unité de fait autour de l’hypothèse ……………………………… 720

1.3] L’imagination et le contrôle : une démarche hypothético-abductive ………………………………… 721

1.4] Idée contrôlée versus idée séduisante …………………………… 726

2] Les variations historiques des discours sur les démarches scientifiques ……………………………………… 730

2.1] Deux antithèses historiques fondamentales : faits/idées, doute/certitude ……………………………………………… 731

2.2] Difficultés d’une approche explicative de l’histoire des idées …………………………………………………… 733

2.3] Adhérer à une démarche ou la rejeter : différents facteurs … 735

2.4] Approche interprétative de quelques réorientations théoriques historiques ……………………… 737

Index, page 745

Bibliographie, page 757