Ce que peuvent les sciences Une enquête

Collection : Sciences & philosophie

28,00 €

  • Livre papier
  • eBook PDF
France métropolitaine (± 3 jours ouvrés pour l'envoi gratuit) ; DOM-TOM (± 5 jours ouvrés) ; Autres pays (environ 8 jours ouvrés pour l'envoi gratuit ; vous avez aussi le choix dans le bon de commande d'un envoi rapide mais payant).
Paiement sécurisé
Livraison offerte

Théories, expériences, modélisations et controverses sont constitutives du développement des sciences de la nature, telles que la physique, la chimie, la biologie, ou la géologie. Cet ouvrage de philosophie défend le point de vue selon lequel l’étude de l’histoire des sciences est nécessaire pour les comprendre et pour reconnaître que les théories scientifiques sont à la fois toujours plus puissantes, mais aussi presque toutes éphémères. L’auteur soutient que des connaissances scientifiques nombreuses et de grande portée résultent de tels allers-retours, ce qui justifie pleinement la thèse du progrès scientifique.

Une partie du livre est consacrée aux relations existantes entre les sciences de la nature et les mathématiques – celles-ci sont d’une autre essence que les premières : leurs objets sont immatériels et intemporels. Pour cette raison, l’étroite association entre la physique et les mathématiques, mais aussi désormais entre la biologie et les mathématiques ne peut pas annihiler la distinction de nature entre elles. Le monde des mathématiques et celui des sciences naturelles demeurent à jamais distincts.

Une idée centrale ici défendue est la suivante : s’il y a bien progrès des connaissances scientifiques, il y a aussi et surtout accroissement de ce que les humains ignorent au sujet de la nature, de l’Univers et de la vie. Chaque découverte apporte plus de questions nouvelles que de réponses. En revanche l’intensité de notre dialogue avec la nature s’accroît spectaculairement grâce à l’activité scientifique.

L’auteur présente enfin des arguments pour soutenir que les sciences et les techniques sont deux réalités et deux genres d’activités fondamentalement distinctes ; Albert Einstein n’est pas plus responsable de la bombe à hydrogène, que Galilée de l’artillerie, ou Darwin de l’eugénisme.

Auteurs Vincent Jullien
Titre Ce que peuvent les sciences
Sous-titre Une enquête
Édition 1re
Date de publication Juin 2020
Préface Marco Panza
ISBN 978-2-37361-241-7
eISBN 978-2-37361-242-4
Support papier et ebook pdf
EAN13 Papier 9782373612417
EAN13 PDF 9782373612424
Nombre de pages 318
Dimensions 16 x 24 cm
Prix livre papier 28 €
Prix ebook pdf 19,99 €

Remerciements (page 3) 

Préface de Mario Panza (page 5)

Avant-propos (page 15)

Partie I. L’histoire comme substrat

Chapitre 1 (page 23) Comment adviennent les objets et les idées scientifiques ?

1] Comment des énoncés deviennent-ils scientifiques ? … 23

2] Les transformations des énoncés bruts en énoncés scientifiques … 26

3] Les sciences et leur histoire se déploient en une série de controverses … 34

4] Le vent d’éther, un exemple de controverse … 36

5] Les vertus de l’audace et celles de la ténacité … 38

6] L’apoptose, accident puis paradigme … 39

Chapitre 2 (page 43) Que peut-on entendre par théorie scientifique ?

1] Les mystères du positivisme logique … 46

2] La succession rationnelle des théories scientifiques … 52

Chapitre 3 (page 55) En quoi l’épistémologie doit-elle être historique ?

1] L’argument du creuset conceptuel … 58

2] L’argument pédagogique fort … 59

3] Les résurrections argumentatives … 63

4] L’histoire de la rationalité … 65

5] L’argument scientiste … 67

6] Le tribunal de l’histoire … 70

7] La puissance rétrospective … 74

8] Les jugements erronés du présentisme … 79

Chapitre 4 (page 85) Michel Foucault contre l’épistémologie historique

1] Une question du Cercle d’épistémologie … 87

2] L’atomisation des activités scientifiques … 89

3] A-t-on vraiment cessé de penser par similitudes et analogies à l’âge classique ? … 91

4] La physique sur le banc de touche … 99

Partie II. Objections à la physico-mathématique

Chapitre 5 (page 103) Depuis qu’existe la physique

1] Introduction du problème … 103

2] L’apiculture géométrique … 109

3] Le cadre fixé par les conceptions grecques classiques … 112

4] Une distinction ancienne, Archimède … 114

5] Le grand exemple de l’optique … 116

6] Deux épisodes remarquables du XIVe siècle, les théories du mouvement et la latitudo formarum … 118

7] Le grand débat sur la certitudo … 120

Chapitre 6 (page 123) La mise en place du modèle physico-mathématique : le programme galiléen et le programme cartésien

1] La physique mathématique ne peut pas être cartésienne … 129

2] L’intervention newtonienne … 133

3] Leibniz et sa tentative incertaine … 139

4] L’idée bien établie d’une physico-mathématique … 144

5] Une première période … 146

6] Une manière de parler … 149

7] Le test difficile de la date de naissance … 150

8] Les mathématiques deviennent-elles physiques ou la physique devient-elle mathématique ? … 152

9] Un point de vue équilibré ? … 158

Chapitre 7 (page 167) La mathématisation des sciences du vivant

1] Les mises en garde de Diderot … 167

2] Les mathématiques dans les théories de l’évolution … 170

Chapitre 8 (page 183) Controverses actuelles et conclusion

1] Thèses épistémologiques contemporaines sur la physico-mathématique … 183

2] Conclusion sur la mathématisation … 188

Partie III. Progrès des connaissances et de l’ignorance

Chapitre 9 (page 195) Les modes du progrès dans les sciences

1] Le progrès des connaissances scientifiques … 195

2] Le progrès des théories scientifiques … 197

3] Des théories phénix … 203

4] Le progrès comme horizon … 207

5] Une thèse nécessaire, l’accroissement de l’ignorance … 211

6] L’ignorance pour surmonter une aporie … 212

7] Premiers exemples … 213

8] L’exemple de la notion d’espèce … 216

Chapitre 10 (page 221) Peut-on sauver la méthode inductive ?

1] La chimie serait-elle plus conforme à la méthode inductive ? … 230

2] Les méthodes de classification en biologie … 234

3] Dans le Cours de physique de Berkeley … 242

4] Les limites de l’induction en biologie … 249

Chapitre 11 (page 255) Des théories toujours explicatives ?

1] Pas de réponse générale … 255

2] Le principe d’économie comme forme de l’explication … 263

3] La fonction … 265

4] Le sauvetage de l’induction par les Big Data ? … 267

Annexes (page 271)

Divers visages de l’externalisme … 271

Deux ouvrages récents … 280

Brèves considérations sur les sciences et les techniques … 283

Postface (page 287) Covid-19, remarques sur un épisode scientifique contemporain

Bibliographie (page 299)

Index (page 307)