L’expérimentation animale en question Accélérer la transition vers une recherche sans animaux

Collection : Essais

22,00 €

  • Livre papier
  • eBook ePub
délais indicatifs : France métropolitaine (2 jours ouvrés pour l'envoi gratuit) ; DOM-TOM (4 à 5 jours ouvrés) ; Autres pays (environ 8 jours ouvrés pour l'envoi gratuit ; vous avez aussi le choix dans le bon de commande d'un envoi rapide mais payant).
Paiement sécurisé
Livraison offerte pour la France métropolitaine, la Belgique et la Suisse

Les exemples d’exploitation indigne des animaux et de négation de leur sensibilité, de leur intelligence, sont légion. L’expérimentation animale en est une illustration ; il y demeure un nombre élevé de procédures que l’on peut compter parmi les pires atteintes que l’Homme inflige à l’animal. Elle est ainsi considérée comme une pratique cruelle par de nombreuses associations, tandis que beaucoup de chercheurs l’envisagent comme un « mal nécessaire » pour faire avancer la recherche biomédicale.

Nous tentons dans cet ouvrage de dépasser l’opposition entre ces points de vue qui mobilisent des principes éthiques divergents. Si l’utilisation d’animaux dans la recherche peut parfois s’avérer justifiée, elle ne l’est pas toujours ; et ce n’est pas parce qu’elle l’a été naguère qu’elle continuera à l’être dans l’avenir. En phase avec la demande sociétale, il semble possible d’accélérer le processus de transition vers une recherche sans animaux, par étapes, en agissant sur la réglementation et son application, les moyens mis en œuvre pour développer les méthodes alternatives, l’organisation de l’évaluation des projets, la transparence de l’information sur les procédures et leurs résultats, dans l’esprit véhiculé par la directive européenne de 2010.

Un tel changement demande une évolution du cadre bio-éthique dans lequel s’inscrit l’expérimentation animale.

Auteurs Roland Cash
Titre L’expérimentation animale en question
Sous-titre Accélérer la transition vers une recherche sans animaux
Édition 1re
Date de publication Mai 2022
ISSN 2427-4933
ISBN 978-2-37361-357-5
eISBN 978-2-37361-358-2
Support papier et ebook
EAN13 Papier 9782373613575
EAN13 ePub 9782373613582
Nombre de pages 294
Nombre de figures 3
Dimensions 14,8 x 21 cm
Prix livre papier 22 €
Prix ebook ePub 18 €

Introduction (page 5) Un mal nécessaire ?

Chapitre 1 (page 11) État des lieux : déroulement et perception de l’expérimentation animale

1] Le cadre de l’expérimentation animale aujourd’hui en Europe et en France

1.1] La directive européenne de 2010 et son application en France

1.2] Le principe des 3R : remplacement, réduction, raffinement

1.3] Les données publiées

1.4] Les statistiques sur les utilisations d’animaux à des fins scientifiques

1.5] Le paysage institutionnel national

1.6] Comités d’éthique et organisation de l’évaluation éthique des projets impliquant l’utilisation d’animaux

1.7] L’évaluation rétrospective

1.8] Les structures chargées du bien-être des animaux

1.9] Quelques éléments complémentaires sur le raffinement

1.10] Le devenir des animaux de laboratoire

1.11] Les inspections et les sanctions

1.12] Les formations

2] L’expérimentation animale dans l’opinion publique

2.1] Enquêtes auprès du public

2.2] L’épisode « Stop Vivisection ! »

Annexe 1. Missions de la Commission nationale pour la protection des animaux utilisés à des fins scientifiques (article R214-130 du code rural)

Annexe 2. Charte nationale portant sur l’éthique de l’expérimentation animale

Annexe 3. Missions des structures de bien-être des animaux

Chapitre 2 (page 71) Les principales problématiques

1] La souffrance animale dans les laboratoires

1.1] La classification des stades de gravité

1.2] Les données statistiques

1.3] Quelques exemples de procédures sévères

1.4] Les enquêtes des associations

1.5] Les méthodes de mise à mort constituent un autre point d’achoppement

1.6] Un seuil infranchissable de sévérité ?

2] Le ressenti des techniciens et expérimentateurs

3] Les limites des « 3R » et les perspectives d’évolution

4] Les difficultés de l’évaluation éthique du rapport bénéfices/risques

5] Les lacunes de la transparence

6] Bilan d’étape

Annexe 1. Exemples de différents types de procédures définies pour la classe de gravité sévère sur la base de facteurs liés au type de procédure

Annexe 2. Quelques exemples donnés dans le rapport Normalising the unthinkable, du groupe de travail du Centre d’Oxford sur l’éthique animale en 2015

Chapitre 3 (page 105) Les limites de l’expérimentation animale

1] Le débat sur la pertinence et la prédictibilité du modèle animal

2] L’exemple du glyphosate

3] L’exemple des « vaches à hublot »

4] Quelques exemples d’utilisations non pertinentes chez des primates non humains

5] Un exemple de modèle animal discutable : la maladie d’Alzheimer

6] Les modèles animaux de maladies neuropsychiatriques

7] Une anomalie persistante : l’utilisation dans l’enseignement

Chapitre 4 (page 133) Le débat moral

1] Position du problème

2] Les différents cadres de la réflexion éthique et leur application à l’animal

3] La discussion sur le statut moral de l’animal

4] Application dans le domaine de l’expérimentation animale

Chapitre 5 (page 159) Le cas des primates non humains

1] Les spécificités de la réglementation

2] Des utilisations en hausse

3] Les primates non humains génétiquement modifiés, les chimères, les xénogreffes

4] La provenance des primates non humains

4.1] L’application difficile de la réglementation européenne

4.2] Les singes prélevés dans la nature pour la recherche biomédicale

5] Les conditions de vie

6] L’exception des « grands singes »

7] Pourquoi ne pas sauver aussi les petits singes ? Comment fixer une frontière ?

8] Quelques étapes en faveur d’une plus grande protection des primates

Chapitre 6 (page 193) Comment évoluer ?

1] Les méthodes de recherche sans recours aux animaux

1.1] Les méthodes développées chez l’Homme

1.2] Les méthodes in vitro

1.3] Les méthodes in silico

1.4] Perspectives

2] Les aspects économiques

2.1] Le marché des tests sur animaux

2.2] Le marché des tests sans recours aux animaux

3] La procédure de validation

3.1] Les principes

3.2] L’EURL ECVAM

3.3] Le parcours du combattant

4] Les principaux programmes institutionnels

4.1] Tox 21 aux États-Unis

4.2] EU-ToxRisk

4.3] Les programmes de la Commission européenne

4.4] Comment cela se passe-t-il en France ?

4.5] Bilan

5] Une transition réalisée dans l’industrie cosmétique

6] Les produits chimiques : la réglementation REACH

7] L’exemple des Pays-Bas : objectif 2025 ?

8] Aux États-Unis : 2035 pour les mammifères

Annexe 1. La place des tests sur animaux dans la recherche pharmaceutique préclinique

Annexe 2. Les quatre phases des essais cliniques

Annexe 3. Les missions de l’ECVAM

Annexe 4. Exemple de la monographie de l’ECVAM sur les modèles non animaux en recherche biomédicale sur les maladies neurodégénératives

Conclusion et perspectives (page 265)

1] L’expérimentation animale est-elle réalisée selon les normes éthiques dont s’est doté le secteur de la recherche ?

2] Pourquoi n’avance-t-on pas assez vite ?

3] Quels sont les objectifs ? A quoi doivent servir les progrès scientifiques ?

4] Pour un plan d’actions

Sigles et acronymes (page 275)

Bibliographie (page 279)

Recension de Georges Chapouthier, Afis, 12 juillet 2022.

Sur le même thème