La communication cellulaire Un monde de récepteurs biologiques

Collection : Sciences & philosophie

21,00 €

  • Livre papier
France métropolitaine (2 à 3 jours pour l'envoi gratuit). DOM-TOM (4 à 5 jours, payant). Autres pays, sauf Belgique et Suisse, envoi payant (environ une semaine).
Paiement sécurisé
Livraison offerte pour la France métropolitaine, la Belgique et la Suisse

Le fonctionnement des êtres pluricellulaires nécessite l’interaction permanente entre les cellules qui les constituent. Cette « communication biologique », déjà présente chez les organismes les plus simples, implique l’émission et la réception de molécules de signalisation. à cette communication interne s’ajoute une communication avec l’environnement (organes des sens, alimentation, etc.).

Cet ouvrage décrit les deux principaux systèmes de communication : le système nerveux et le système hormonal, et montre que les échanges de signaux au sein de l’organisme sont en fait bien plus complexes, car chaque cellule émet (et détecte) de nombreuses molécules de signalisation.

Il aborde ensuite le monde des récepteurs, membranaires ou nucléaires, chargés de détecter ces différents signaux et leur mécanisme d’action.

Les anomalies de ces systèmes de communication, liées à des défauts des systèmes émetteur-récepteur ou à des perturbations de facteurs de l’environnement, sont ensuite décrites avec des exemples de pathologies neurologiques, métaboliques et cancéreuses.

De nombreuses molécules d’origine naturelle ou anthropogène présentes dans l’environnement ou l’alimentation peuvent interagir avec certains de ces récepteurs. C’est le cas des médicaments, mais aussi des substances psychotropes et des perturbateurs endocriniens, qui posent de vrais problèmes de santé publique.

Enfin, nous vivons en symbiose avec les micro-organismes présents sur notre peau, mais surtout dans notre tube digestif. Ceux-ci, plus nombreux que nos propres cellules, sécrètent des molécules pour communiquer entre eux, mais celles-ci peuvent interférer avec nos propres systèmes de communication et modifier notre physiologie.

Vidéo de présentation (2 mn 24 s) : 

Auteurs Joël Bockaert, Éric Boué-Grabot, René Lafont
Titre La communication cellulaire
Sous-titre Un monde de récepteurs biologiques
Édition 1re
Date de publication Avril 2021
ISSN 2275-9948
ISBN 978-2-37361-266-0
eISBN 978-2-37361-267-7
EAN13 Papier 9782373612660
EAN13 PDF 9782373612677
Nombre de pages 206
Nombre de figures 82 illustrations dont 18 en couleur
Dimensions 16 x 24 cm
Prix livre papier 21 €
Prix ebook pdf 17 €

Avant-propos (page 5)

Partie 1. Les systèmes de communication

Introduction (page 11) Communiquer

Chapitre 1 (page 21) Les origines de la communication et la naissance du concept de neurotransmission

1] A la recherche des origines du système nerveux

2] Naissance et évolution du concept de neurotransmission

3] La vision actuelle de la synapse

Chapitre 2 (page 37) Hormones@cellules.com

1] Les premiers pas de l’endocrinologie

2] L’endocrinologie classique

2.1] Hormones gestionnaires d’un équilibre intérieur

2.2] Hormones déclenchant un évènement particulier

2.3] Nature des messagers chimiques

2.4] Boîtes aux lettres cellulaires

2.5] Hormones et précurseurs d’hormones-prohormones

2.6] Hormones peptidiques

2.7] Hormone thyroïdienne

2.8] Hormones stéroïdes

2.9] « La nature de la réponse cellulaire dépend des types de récepteurs présents »

3] L’apparition des systèmes endocrines

3.1] Les glandes endocrines des vertébrés

3.2] Les messagers sont mieux conservés que leurs fonctions

L’insuline, une molécule d’origine très ancienne

3.3] Les hormones de la neurohypophyse

La prolactine : un exemple de conservation de la structure, mais pas de la fonction

3.4] Un facteur neurotrophique totalement conservé !

3.5] L’évolution des hormones stéroïdes

Le cholestérol est à l’origine de très nombreuses hormones

L’évolution des stéroïdes « de vertébrés »

Variations des stéroïdes sexuels chez les vertébrés

3.6] La nécessaire coévolution des récepteurs et de leurs ligands

Chapitre 3 (page 57) La « balkanisation » des systèmes de communication

1] Découverte de nouvelles hormones

2] La vitamine D est transformée en hormone active dans différents tissus

3] Des systèmes locaux (complets ou partiels) dupliquent les glandes endocrines

4] Signalisation par des produits du métabolisme lipidique : des facteurs paracrines ou endocrines

4.1] Dérivés du cholestérol

4.2] Dérivés d’acides gras polyinsaturés

4.3] Dérivés de phospholipides membranaires ou composés apparentés

4.4] Signalisation par des peptides/protéines (cytokines)

5] Vers une définition élargie de l’endocrinologie

Partie 2 Les récepteurs biologiques

Chapitre 4 (page 69) Les récepteurs, du concept au cristal

Chapitre 5 (page 75) Les RCPG : une famille qui a réussi dans la « com »

1] Les RCPG : cibles de drogues d’abus et de médicaments

2] Pourquoi ce nom un peu curieux de RCPG ?

3] Les RCPG : une grande famille…

Chapitre 6 (page 85) Les récepteurs-canaux : faire vite et bien

1] Comment ça marche ?

2] Trois grandes familles de récepteurs-canaux

3] Identifier un récepteur

4] Le Yin et le Yang de la transmission nerveuse

4.1] Le monde des récepteurs GABAA (le Yin)

4.2] Récepteurs du GABA : cible pour de nombreux médicaments

4.3] Les récepteurs-canaux du glutamate (le Yang)

4.4] Les récepteurs de la mémoire

4.5] Des exceptions au Yin et au Yang existent

5] Les récepteurs P2X de l’ATP

5.1] Les récepteurs P2X dans le système nerveux central

5.2] Les récepteurs P2X de l’ATP : détecteurs de sensations

Chapitre 7 (page 109) Les récepteurs « nucléaires » : lieu de rencontre des hormones et des gènes

1] Découverte des récepteurs nucléaires et de leurs effets transcriptionnels

2] Le complexe hormone-récepteur se fixe sur l’ADN

2.1] L’isolement des récepteurs

2.2] Les récepteurs nucléaires ont une structure en « domaines »

2.3] Les dimères des récepteurs se fixent sur des séquences particulières de l’ADN

2.4] Récepteurs nucléaires : une grande famille et son évolution

2.5] Evolution de ces récepteurs nucléaires

2.6] Diversité fonctionnelle des récepteurs nucléaires

2.7] Le double rôle des transporteurs plasmatiques

2.8] Récepteurs nucléaires et membranaires des stéroïdes

Partie 3 Pathologies : récepteurs et erreurs de communication

Chapitre 8 (page 125) Pathologies des récepteurs

1] Pathologies des RCPG

1.1] La rétinite pigmentaire, la première détectée

1.2] Pathologies dues à une perte de fonction d’un RCPG

1.3] Pathologies dues au « gain de fonction » d’un RCPG

1.4] Mutation d’un RCPG protégeant de l’infection par le VIH

2] Récepteurs-canaux et pathologies

2.1] Déséquilibre de la balance excitation/inhibition

2.2] Inversion de fonction

2.3] Canalopathies

2.4] Encéphalites à anti-récepteurs synaptiques

3] Récepteurs nucléaires et pathologies

3.1] Pathologies liées aux niveaux hormonaux

3.2] Pathologies liées aux récepteurs

3.3] Pathologies liées aux corégulateurs

Chapitre 9 (page 141) Cancer et récepteurs

1] Cancer et RCPG

2] Cancer et récepteurs-canaux

3] Cancer et récepteurs nucléaires

4] Cancer et récepteurs à activité tyrosine kinase (RTK)

Chapitre 10 (page 153) Récepteurs membranaires : porte d’entrée des virus

Chapitre 11 (page 159) Métabolites secondaires des plantes et perturbateurs endocriniens

1] Les métabolites secondaires des plantes et leurs effets

1.1] Métabolites primaires et métabolites secondaires

1.2] Les effets physiologiques des phyto-(micro)nutriments

1.3] Les relations dose-réponse

2] Les perturbateurs endocriniens

2.1] Définition – quelques exemples

2.2] Les conséquences de l’exposition aux perturbateurs endocriniens

2.3] Différents types de perturbateurs endocriniens d’origine anthropique

2.4] La grande diversité des perturbateurs endocriniens

Chapitre 12 (page 173) La communication humain-bactéries

1] Le grand nombre et la diversité des bactéries

2] Les bactéries communiquent entre elles

2.1] Mécanisme du Quorum Sensing (QS)

2.2] Les bactéries communiquent avec leur hôte

Les effets de l’hôte sur les bactéries hébergées

Les effets des bactéries sur leur hôte

3] L’importance de la relation hôte-microbiote intestinal

4] Les échanges de microbiote cutané/buccal avec nos proches

4.1] Symbiose et dysbiose

4.2] Comment s’établit le microbiote après la naissance ?

4.3] Comment peut-on traiter les dérèglements du microbiote ?

Conclusion (page 185) Relier milieu interne et milieu externe : les systèmes de communication

1] Apparition des systèmes de communication

2] Diversité des systèmes de communication

3] Le détournement des systèmes de communication

Références bibliographiques (page 191)

Sur le même thème